Tel Plus Annonce Swiss Label Medaille d'Or Geneve Medaille Koweit ISO 9001

English version Version française Le problème La solution Questions Médias Vidéos Commander Contact

Banner
Commander


Introduction

English

Ubiquité du téléphone portable

En 2010, plus de la moitié de la population de la planète est déjà équipée d'un téléphone portable. Cela représente plus de 3 milliards de personnes! A terme, le nombre total de portables dépassera probablement les 6 milliards du fait que de plus en plus d'individus possèdent deux appareils ou plus (à Hong Kong, par exemple, ce que l'on appelle le taux de pénétration dépasse les 130%).

En d'autres termes, le téléphone portable est déjà un phénomène universel. Ce succès phénoménal est dû à une combinaison de facteurs. Entre autres, le portable offre à son ou sa propriétaire un coût peu élevé, une taille réduite (donc un transport facile), de larges mémoires pour stocker les informations nécessaires à la vie de tous les jours, un accès quasi universel, etc.

Il est d'ores et déjà clair que pour plusieurs milliards de personnes, le téléphone portable fait partie intégrante de leur vie quotidienne, facilitant les contacts et changeant les moeurs à tel point que d'aucuns ne peuvent désormais plus concevoir leur vie sans lui.

L'impact sur la santé

Il y a toutefois un aspect de l'utilisation du téléphone portable qui demeure non résolu à ce jour, à savoir l'impact négatif qu'il pourrait fort bien avoir sur la santé des utilisateurs. Depuis son lancement sur le marché il y a moins de 20 ans en arrière, la controverse n'a cessé de faire rage.

Etudes après études ont été publiées qui sont parvenues à des conclusions diamétralement opposées, laissant l'utilisateur pour le moins perplexe et ne sachant à quel saint se vouer ni qui croire. Le public est par conséquent divisé entre ceux qui sont convaincus que l'utilisation de leur portable ne présente aucun risque, et ceux qui sont soit plus prudents, soit plus inquiets, certains se remémorant que l'histoire est remplie d'inventions initialement qualifiées d'inoffensives et qui se sont en fait révélées plus tard dangereuses, sinon mortelles.

Apparition des 'électro-sensibles'

Un nombre croissant d'utilisateurs affirment être devenus ce qu'on appelle désormais 'électro-sensibles', c'est-à-dire qu'ils sont capables, à leur corps défendant, de percevoir sans le recours d'appareils de détection les radiations qui proviennent de leurs téléphones portables (et d'autres sources aussi), au point d'en être sérieusement incommodés et, dans certains cas, d'en tomber malades. L'existence de ce groupe (dont le nombre est en croissance constante) tendrait à indiquer qu'il se passe quelque chose de sérieux et qu'il serait judicieux de faire attention à ce qu'ils décrivent.

Les assurances se désengagent

Pour couronner le tout, certaines des plus grosses compagnies de réassurance (suivies de nombreuses compagnies d'assurances) ont déclaré sans ambages qu'elles n'assureraient désormais plus les compagnies de téléphonie mobile en responsabilité civile pour les risques de santé résultant des émissions de champs électromagnétiques.

Cela devrait donner à réfléchir: si les compagnies d'assurances se retirent d'un secteur de prime abord apparemment très lucratif, c'est qu'il doit y avoir une bonne raison. Le seul inconvénient, c'est qu'elles n'ont pas donné d'explications, laissant au public le soin de tirer ses propres conclusions.

Mais alors, que faire?

Il existe un certain nombre de précautions indirectes que les utilisateurs de téléphones portables peuvent prendre pour limiter leur exposition aux ondes émises par leur appareil. Mais pour ceux qui ne peuvent s'en passer et qui souhaitent trouver une solution plus directe pour résoudre le problème, un produit simple et efficace qui élimine la nocivité des radiations émises par leur portable vient d'être lancé sur le marché: le système EMF-Bioshield®/TEL.

Ecoutez notre interview radio

Copyright © S.E.I.C. sa | Accueil | Commander | Contact | Questions/réponses